philippe poirier  
discographie

films super 8

performances

films documentaires

scénographies

dessins

biographie

 

 

 

 

 

 

> chroniques zoologiques
> instants anonymes
> animaliter
> et lettera

Qui donne les coups
   
 
bande son de l'exposition
animaliter
médiathèque Malraux à strasbourg (2008)


Une fois entré dans le livre, l’animal parle.
On peut le lire ou l’écouter, sans que cela ne paraisse anormal. Au contraire, quel serait l’intérêt d’une grenouille muette, d’une pie qui ne jacasserait pas, d’un renard sans prêche ?
Du fond de la Bohême, aux confins de la Catalogne, les animaux des livres s’expriment et impriment l’imagination des enfants et des adultes. Ils deviennent le détour utile de quelques morales ou farces, l’endroit ou l’homme conscient de ses limites, s’en remet
à la bête, pour faire passer ce que seul il ne pourrait pas.
Mais, l’animal n’est pas qu’une excuse, un travestissement, il est habité de qualité et de forces propres : il ne peut se résoudre à être l’exact serviteur de son maïtre.
En le convoquant dans ce qu’il a de plus civilisé, le livre, l’homme réintroduit une petite forêt primaire au coeur de son intelligence,
un monde évanoui, fait d’angoisses,
de symboles et de ressemblance.

Guillaume Dégé